Dr_Jekyll_and_Mr_Hyde_poster_edit2La philosophie du Docteur Jekyll : quatre séances consacrées à la figure littéraire du docteur Jekyll et aux conceptions philosophiques de la personnalité qui l’ont précédées et suivies. Sont intervenus : Laurence Plazenet (la 1er mars 2003), Vinciane Despret (le 8 mars 2003), Ian Hacking (le 15 mars 2003), Samy Aziza (le 22 mars), Pascal Nouvel (le 22 mars).

« La » figure littéraire de « Dr. Jekyll et de Mr. Hyde », imaginée par Robert Louis Stevenson, est l’une des plus suggestives pour la psychiatrie moderne. Elle illustre de façon particulièrement nette et frappante la problématique de la personnalité double (et multiple). Un grand nombre de questions touchant au rapport entre médicament et action sur le comportement (une thématique qui concerne un nombre croissant de spécialités pharmaceutiques, et qui ne se limite plus aux psychotropes mais s’étend aussi à certains dopants musculaires, cérébraux ou sexuels) peuvent également être abordés par le biais de cette fiction. D’où l’idée de réaliser une série de séances publiques de débats autour des questions soulevées par ces nouveaux médicaments en prenant pour thème central de l’analyse le récit de Stevenson et quelques-unes de ses adaptations cinématographiques. Ces rencontres regrouperont des biologistes, des médecins, des psychologues, des historiens, des philosophes, dans le but d’identifier les points de rupture entre ces nouveaux traitements et les thérapies plus traditionnelles qui fondaient leur efficacité sur la parole.

A chaque séance (mars 2003), un film a été projeté (la filmographie ayant pour thème Dr Jekyll et Mr Hyde est particulièrement riche : il existe une centaine d’adaptations cinématographiques du roman).

Séminaire du Collège International de Philosophie

philosophie de la personnalité – 2003.